Un peintre travaille tandis que la foule des visiteurs se presse.
PARIS - PLACE DU TERTRE - BUTTE MONTMARTRE

Migrons tous vers le Mont des Martyrs !

Montmartre est un lieu idéal pour les pauvres selon l'Evangile, pour les artistes, les bienheureux.

Prenez le petit train au métro Pigalle ou Jules Joffrin et laissez vous guider. Le Syndicat d'initiative vous accueille à Montmartre place du Tertre. Visiter autrement avec un animateur l'histoire de Montmartre au fil des rues. Cela n'est pas incompatible avec le shopping, la flanerie, les rencontres.

Gustave Caillebote : scènes de rue à Paris sous la pluie

Le village Montmartre

Une vie de quartier se déploie autour de la Paroisse Saint Pierre de Montmartre. Ce village d'Ile de France est construit simplement autour de l'Eglise et des carrières de de Tuffaut de Paris. Aujourd'hui des cafés, des commerces s'ajoutent aux boutiques de souvenirs. Des galeries d'affiches ou peintures vivent dans le souvenir romantique du "Montmartre Bohème", style de vie centré sur les artistes qui vécurent sur la Butte historique à la fin du 19e Siècle et au début du 20e s..

Une abbaye royale

L'abbaye royale de Montmartre est une abbaye de moniales bénédictines fondée par le roi Louis VI en 1133-1134 à la place d’un prieuré clunisien relevant de Saint-Martin-des-Champs1 rue des Moines à Paris. Le cardinal Lustiger redonna aux Bénédictines pour en faire un lieu de prière et de service pour l'accueil des pèlerins, des visiteurs, et des pauvres de paris qui priviligient ce lieu de paix. Jean Eudes rapelle que l'abbaye de Montmartre est consacrée à Marie puisqu'elle s'appelle "Notre-Dame de Montmartre". Un présence Mariale est visible dans le Sacré-Coeur, et dans l'Eglise Saint Pierre : Notre Dame de toute grâce.

Texte de consécration de l'abbaye par le Roi des Francs

"Au nom de la sainte et indivise Trinité, Amen. Moi, Louis, porté à la royauté des Francs par la miséricorde de Dieu. Nous voulons faire savoir à, tous nos fidèles, tant futurs que présents, que, pour le repos de notre âme et de celle de nos prédécesseurs, sur les prières et conseils de notre très chère épouse la reine Adélaïde ², nous avons construit, avec l'aide de Dieu, une église et une abbaye sur le mont dit Mont des Martyrs.".

Le domaine de l'abbaye de Montmartre s'étend de "La Chapelle", à La rue des Dames à l'ouest (17e) en passant par les anciennes portes de Paris Barbès, Anvers, Pigalle, Blanche, Place-Clichy.

De Montmartre on peut voir le panorama du Bassin Parisien. A Sud Métro "Blanche", La rue Lepic est une des 3 rues qui montent au village. Beaucoup de parcelles des terres de l'abbaye furent vendues sous Louis XVIII, prince de Bourbon, lors de la Restauration du Royaume de France (1814-1830) et le Louis Philippe d'Orléans, "La monarchie de Juillet" (1830-1848. La rue du roi d'Alger fut nommé ainsi à la naissance du prince héritier du royaume dans le contexte de l'empire français.

La place du tertre peinte par Maurice Utrillo qui habitait à Montmartre et fréquentait la nouvelle Athènes.

La place du Tertre

Jouissant de ce capital spirituel sans pareil, où "Le Dieu Amour" y est célébré, beaucoup d'artistes, serviteurs de la grâce par l'art, y trouve l'inspiration sous la protection de la Vierge Marie. Un climat de paix est propice aux artistes qui immortalise pour les visiteurs le lieu. Des peintres nomades s'installent pour réaliser des croquis, des portraits, des peintures à l'huile. Un petit train venant de Pigalle ou de la Mairie du 18e passe devant Saint-Pierre-de-Montmartre, y déposant les visiteurs. Sur cette place, les talents sont très variés. Des terrasses de cafés permettent de s'arrêter un instant, pour lire, flaner, prendre un en-cas ou une boisson.

La Martyrium,

Le Maryrium se trouve à deux pas de Saint Jean de Montmartre sur la place des Abbesses, il est peu connu aujourd'hui. Il fut pourtant un lieu de pèlerinage pour les parisiens qui s'y rendaient pour vénérer le lieu du martyre de Saint-Denis et de ses compagnons. Saint Geneviève y fit construire une basilique étant donné tous les miracles qui opérait en ce lieu et à la fontaine.

La modeste chapelle bâtie sur les lieux présumés de la décapitation de Denis et de ses compagnons. "l'abbaye d'en-bas" fut remplacée au XVIIème siècle par un édifice considérable et des annexes capables de recevoir le flot des fidèles venus parfois de très loin. Elle se situe à mi chemin entre la place Pigalle et la place du Tertre. Saint Denis qui se fit remarqués par des informateurs de l'empire devant le temple de Mercure, pui fut fut fait prisonner et exécuté à la hâche. Un petit miracle advint pour subjugué les incrédules : il prit sa tête, la lava à la fontaine et pris le chemin de Saint-DenisL La rue du Mont Cenis en est un témoignage et est le trajet qui mène à la Porte de Clignancourt puis Saint Denis dans le 93.

Le Musée de Montmarte

Situé au nord du village près du chateau-d'eau le Musée de Monmartre est un lieu d'exposition et aussi un lieur de repos pour se reposer dans les jardins. De belles expostions régulières sont complétées par des soirées festives. Le cadre est magnifique. Un bon bouquin ou de bon amis, un sandwich, une boisson et un banc pour passer une après-midi calme et sereine.

Par ici la visite

Illustrations : Visite de la place du tertre (INA), Peinture de Utrillo qui vivait à Montmartre ; Armes des rois de France ; Gustave Caillebote (impressionniste) : scènes de rue à Paris sous la pluie ; Visite du Musée Montmartre.

Michel Simon, "Mémère"